Aller au contenu principal

ELSALYS BIOTECH étend ses droits sur CD160

ELSALYS BIOTECH étend ses droits sur CD160

  • Après avoir acquis, en juin 2015, les actifs de CD160 dans le domaine de l’ophtalmologie, ElsaLys Biotech renforce sa propriété intellectuelle et signe une licence exclusive mondiale dans le domaine de l’oncologie.

  • Grâce aux propriétés inédites de ce récepteur, ElsaLys Biotech conduira différents programmes d’anticorps dans ces deux champs thérapeutiques.

 

Lyon, le 16 février 2016, ElsaLys Biotech, société d’immunothérapie qui conçoit et développe des anticorps « best-in-disease » contre les cancers et les maladies inflammatoires, annonce aujourd’hui la signature avec Inserm Transfert d’une licence mondiale exclusive portant sur le récepteur CD160. Cet accord conforte les droits de la société sur cette cible aux propriétés multiples qui lui permettra de conduire simultanément 3 programmes d’anticorps en oncologie et en ophtalmologie.
Découvert par les Drs Armand BENSUSSAN (Directeur du Centre de recherche sur la Peau, Inserm UMR 976, Université Paris Diderot, Hôpital Saint-Louis) et Philippe Le BOUTEILLER (Centre de Physiopathologie Toulouse-Purpan, Inserm UMR 1043, CNRS UMR 5282, Université Toulouse III-Paul Sabatier), le récepteur CD160 est à la fois impliqué 1) dans la régulation de la néo-angiogenèse  2) dans le contrôle de l’activité des lymphocytes tueurs de tumeurs (NK et T) et 3) surexprimé à la surface des seuls lymphocytes B tumoraux matures.

Ces multiples propriétés ont conduit ElsaLys Biotech à engager 3 programmes de développement : 

  • Des anticorps anti-angiogéniques pour contrecarrer une prolifération vasculaire pathologique à l’origine de maladies de l’œil comme la dégénérescence maculaire liée à l’âge ou certaines rétinopathies.
  • Des « immune checkpoint inhibitors » (IPCI) pour stimuler la réponse immunitaire innée et adaptative dans différentes indications de cancers.
  • Des anticorps ciblés pour éliminer sélectivement les cellules tumorales dans la Leucémie Lymphoïde Chronique.

« Accélérer, avec nos partenaires industriels, le développement des découvertes issues des laboratoires de l’Inserm est au cœur de notre action » souligne le Dr Pascale AUGÉ, Présidente du Directoire d’Inserm Transfert. « Le savoir-faire et l’expertise d’ElsaLys Biotech dans la recherche translationnelle et le développement d’anticorps thérapeutiques, ainsi que sa proximité avec la recherche fondamentale et la clinique, nous offrent de très solides garanties en la matière. »

Le Dr Jacques MIZRAHI, Directeur Scientifique d’ElsaLys Biotech ajoute : « ElsaLys Biotech entend exploiter toutes les potentialités de CD160, c’est à dire sa capacité à moduler à la fois l’angiogenèse et l’immunité. À partir de cette seule cible, nous avons donc engagé 3 programmes qui s’appuient sur différents formats d’anticorps, notamment de nouveaux anticorps « ambidextres » comme les bispécifiques. L’objectif est d’amener rapidement un premier programme aux portes de la clinique et de parfaire le positionnement de nos produits. Pour cela, nous allons évaluer l’efficacité et la sécurité de ces anticorps dans différents cancers, seuls mais aussi en combinaison. »

Le Dr Christine GUILLEN, Directrice Générale et cofondatrice d’ElsaLys Biotech, commente « Pour une société biopharmaceutique comme la nôtre, CD160 est une cible rêvée puisqu’elle offre une multitude d’opportunités qui se fondent chacune sur un fort rationnel scientifique et de gros besoins thérapeutiques. Nous devrions ainsi très prochainement sélectionner un premier candidat médicament dans la dégénérescence maculaire liée à l’âge ».

 

RECEVEZ NOS ACTUALITES

S'inscrire à la newsletter

Ce site utilise des cookies pour mesurer son audience et nous permettre d’améliorer votre expérience utilisateur.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies.